VIDÉO. Heurts à Jérusalem et en Cisjordanie: 3 Palestiniens tués


Des affrontements entre les forces israéliennes et des manifestants palestiniens sont en cours. En cause: l’installation de détecteurs de métaux aux entrées de l’espanade des Mosquées.

Les tensions autour de l’esplanade des Mosquées ne s’apaisent pas. Un Palestinien a été tué en Cisjordanie occupée, portant à trois le nombre de Palestiniens ayant péri ce vendredi dans des affrontements entre les forces israéliennes et des manifestants, selon le ministère palestinien de la Santé. 

« Un Palestinien est mort après avoir été visé au coeur avec des balles réelles » à Abou Dis, en Cisjordanie occupée par Israël, a indiqué le ministère qui n’a pas donné plus de détails. 

Plus tôt, un Palestinien a été tué d’une balle dans la tête dans le quartier de Ras al-Amoud, près de la Vieille ville à Jérusalem-Est. Il n’était pas clair dans l’immédiat si sa mort était liée aux heurts qui ont éclaté ce vendredi entre Palestiniens et forces de sécurité israélienne aux abords de la Vieille ville, après la grande prière des musulmans. 

LIRE AUSSI >> A Jérusalem, l’esplanade des Mosquées sous haute tension 

Le même jour, Israël a interdit l’accès aux Palestiniens de moins de 50 ans dans un contexte de fortes tensions autour de l’esplanade des Mosquées depuis une semaine.  

Des affrontements quotidiens

Les Palestiniens dénoncent vigoureusement l’installation de détecteurs de métaux aux entrées de ce site ultra-sensible, décidée après une attaque meurtrière contre des policiers israéliens le 14 juillet à proximité. Ces nouvelles mesures de sécurité ont ravivé les craintes des Palestiniens de voir Israël prendre le contrôle exclusif du troisième lieu saint de l’islam, un site également révéré par les juifs sous le nom de Mont du Temple. 

LIRE AUSSI >> L’esplanade des Mosquées, objectif sacré pour les ultranationalistes israéliens 

Un homme vide son sac après avoir traversé des portiques détecteurs de métaux, près de la Porte des Lions, l'une des principales entrées de la Vieille ville de Jérusalem, le 16 juillet 2017

Un homme vide son sac après avoir traversé des portiques détecteurs de métaux, près de la Porte des Lions, l’une des principales entrées de la Vieille ville de Jérusalem, le 16 juillet 2017

afp.com/AHMAD GHARABLI

En signe de protestation, ils ont décidé de ne plus aller prier sur l’esplanade des Mosquées et des centaines de Palestiniens effectuent depuis dimanche leurs prières dans la vieille ville. Des affrontements avec la police israélienne ont eu lieu quasi quotidiennement. 



Source link

Catégorie

Laisser un commentaire

068ccdb1402674e51624dc3e224bba84FFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF