VIDÉO. Bangladesh: des médecins tentent une opération pour séparer ces soeurs



Ces jumelles sont nées il y a un an, leurs crânes collés l’un à l’autre. Des médecins vont tenter de les séparer.

L’opération risque d’être très délicate et les médecins du Bangabandhu Sheikh Mujib Medical University, à Dhaka, ont lancé un appel aux experts internationaux. Conseils et aide sont les bienvenus avant que les enfants ne subissent une opération qui peut s’avérer mortelle.  

Rabia et Rukia sont nées il y a un an, leurs crânes collés l’un à l’autre. Leurs parents ne savaient pas qu’ils attendaient des jumelles avec une anomalie. « Le médecin nous a seulement déclarés que c’était un bébé avec une tête plus grande », explique le père des fillettes, Rafiqul Islam.  

« Je veux que mes filles vivent une vie normale »

Aujourd’hui, et malgré les risques importants, il souhaite procéder à l’opération pour le bien-être de ses filles. « La plupart des gens regardent mes filles avec sympathie ou avec moquerie. C’est intolérable de le remarquer en tant que père », a-t-il déclaré. « Je veux que mes filles finissent par mener une vie normale ».  



Source link

Catégorie

Laisser un commentaire

ebfca556f2c4bcda6052d26810ef2b08\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\