Une voiture fonce dans la foule à Charlottesville, un mort et 19 blessés


Les blessés reçoivent les premiers soins des secours après qu'une voiture ait foncé sur la foule, en marge d'un affrontement entre antiracistes et militants radicaux, le 12 août 2017, à Charlottesville en Virginie.

Les blessés reçoivent les premiers soins des secours après qu’une voiture ait foncé sur la foule, en marge d’un affrontement entre antiracistes et militants radicaux, le 12 août 2017, à Charlottesville en Virginie. — PAUL J. RICHARDS / AFP

Une voiture a foncé sur la foule rassemblée ce samedi à Charlottesville, faisant un mort et 19 blessés après qu’un rassemblement de groupes d’extrême droite a été interdit par les autorités dans cette ville américaine de Virginie, ont relaté des témoins.

« Je suis navré que la vie a été perdue ici. Je presse toutes les personnes de bonne volonté – Rentrez chez vous », a tweeté le maire de Charlottesville, Mike Signer.

« Mise à jour : 1 mort, 19 blessés dans l’accident de voiture. Quinze autres blessés signalés liés à la manifestation ».

« Plusieurs piétons ont été touchés. Il y a plusieurs blessés », a tweeté la police de l’Etat.

Dans une vidéo amateur diffusée sur les réseaux sociaux, on voit une voiture de couleur sombre percuter violemment un autre véhicule par l’arrière, puis repartir vivement en marche arrière, au milieu des manifestants. D’autres images montrent des blessés étendus au sol. Selon divers témoins, les victimes étaient des contre-manifestants venus dénoncer la présence à Charlottesville de groupes de la droite radicale et identitaire américaine, dont le Ku Klux Klan et des néo-nazis.

« C’était volontaire, ils ont fait exprès de reculer »

Une journaliste de l’AFP présente sur les lieux a vu des blessés étendus au sol, des personnes en pleurs, des brancards, des ambulances et des camions de pompiers. « On marchait dans la rue quand une voiture, une berline noire ou grise, nous a foncé dessus, elle a percuté tout le monde. Puis elle a reculé et nous a encore heurtés. Il y avait une fille derrière qui essayait de se relever », a relaté à l’AFP un témoin. « Je pense qu’il y a une dizaine de blessés. Une fille au sol a été mutilée. C’était volontaire, ils ont fait exprès de reculer », a-t-il ajouté.

Un confrère de Radio France était sur place au moment du drame.

Le président américain Donald Trump a condamné samedi les violences qui ont fait un mort samedi à Charlottesville (Virginie) lors d’un rassemblement de mouvements d’extrême droite, sans vouloir pointer de responsabilités sur les manifestants ou sur leurs opposants : « Nous condamnons dans les termes les plus forts possible cette énorme démonstration de haine, de sectarisme et de violence venant de diverses parties », a-t-il déclaré depuis Bedminster (New Jersey), où il passe ses vacances.



Source link

Catégorie

Laisser un commentaire

0f7b17be158fed4ca4e0a0742f2b10b7+