« Une partie de moi est partie avec lui. » Sur ce forum, les fans de Johnny se confient

0
18


Fin novembre, franceinfo a raconté l’angoisse des fans de Johnny Hallyday face à la possible disparition de leur idole, qu’on savait luttant contre un cancer du poumon.

Il y avait Nadine, qui disait, des larmes dans la gorge, qu’elle prenait des médicaments parce que « ça [n’allait] pas du tout ». Il y avait Francis, qui gérait un fan-club dans le Nord. Quand il envisageait la disparition de Johnny, il parlait d’un « vide sidéral dans [sa] vie ». Nicolas, lui, expliquait :

« Le moment où je vais apprendre la mauvaise nouvelle, ça risque d’être dur à encaisser. Je vais péter mon câble. Je vais me mettre à pleurer comme un gamin et écouter les chansons en boucle. »

Dans la nuit du 5 au 6 décembre, la maladie a emporté la star. Sur « Johnny Hallyday Le Web« , un forum très populaire, ses fans partagent leur douleur.

« Comme si j’avais perdu un proche »

La particularité de ce site, c’est que ses participants disent qu’il a été créé le 6 décembre 1997, soit il y a vingt ans. Les administrateurs avaient lancé un concours pour fêter cet anniversaire. La naissance du forum coïncidera désormais avec la disparition du chanteur.

« Je travaille ma voix à la Gitane sans filtre » : Johnny, l’homme qui narguait la mort

À 3h36, une heure après l’annonce, « jeremy » ouvre le topic intitulé « décès de Johnny ». Sur sa photo de profil, on voit le chanteur en noir et blanc, l’air grave. Il écrit :

« Je suis dévasté par cette nouvelle comme si j’avais perdu la disparition d’un proche. »

Quand on scrolle un peu, il y a des lignes d’emoji qui pleurent. Des gens comme « Johnny Vautours » – c’est son pseudo – qui postent un court message avec une vidéo. On l’ouvre. On entend Johnny Hallyday qui chante « I am the blues », une chanson écrite par Bono sortie il y a dix ans, qui disait : « I talk real sweet, I talk real slow / I’m the voice you’ve loved on the radio« . 

Plus les messages défilent, plus on est loin des gens que la télévision s’est plue à caricaturer lors d’émissions de télé-réalité. Il y a « Christian77 », qu’on voit sur une photo prise dans la fosse d’un concert. On lui donne une cinquantaine d’années. Il écrit qu’il pleure beaucoup : « Une partie de moi est partie avec lui ».

Argent, coke, Harley… Johnny Hallyday de A à Z

De son côté, « SVR » a du mal à digérer :

« J’ai l’impression que c’est demain que ça va être le plus difficile. Je regarde la télé depuis ce matin. Je vois Johnny partout, je l’entends chanter, parler… Mais demain matin… »

« Peut-être que je ne me rends pas compte »

Et au fur et à mesure que la page défile, on a l’impression d’une génération  qui regarde filer une partie de son histoire. Quoiqu’on trouve aussi des messages de gens plus jeunes.

Il y a Adeline, dont le profil indique qu’elle a 28 ans. Dans un petit texte d’une dizaine de lignes, elle dit :

« Voilà c’est arrivé, on s’y préparait tous, mais pas tant que ça. […] J’ai pleuré un coup, en allumant ma télé, mais c’est tout. Peut-être que je ne me rends pas encore compte. »
« Est-ce que celui qui est parti cette nuit est le même que celui que je suis depuis toujours ? Avec des posters dans ma chambre, des concerts je-ne-sais-où, faire la queue pendant des heures, attendre qu’il me regarde pendant ‘Je te promets’ ? »

Elle parle des amitiés qu’elle a nouées grâce à ce forum, du message de Didier02, un autre forumeur qu’elle sait plutôt discret, et qui s’est confié un peu avant elle.

Il se rappelle de l’époque où il a découvert Johnny Hallyday, un an après le décès de son père, il y a une cinquantaine d’années. Il dit :

« Ça ne meurt pas un homme, il reste vivant quelque part en moi. »

 

 

 

Henri Rouillier



Source link

Laisser un commentaire