Trump condamne «bien sûr» la violence de tous les extrémistes dont les «suprémacistes blancs»

0
10


Donald Trump, le 12 août 2017, à Bedminster (Etats-Unis).

Donald Trump, le 12 août 2017, à Bedminster (Etats-Unis). — Pablo Martinez Monsivais/AP/SIPA

Le président américain Donald Trump a finalement réagi après les violences survenues samedi à Charlottesvilles, dans l’Est du pays. Il était sous le feu des critiques, accusé de complaisance à l’égard des mouvements d’extrême droite après les violences qui ont endeuillé l’un de leurs rassemblements. A tel point qu’un porte-parole de la Maison Blanche a réagi ce dimanche, précisant que la condamnation par Donad Trump de la haine et de l’intolérance, après les violences de Charlottesville, inclut «bien sûr» celles des suprémacistes blancs et des néo-nazis.

>> A lire aussi : Ce que l’on sait des violences lors d’un rassemblement d’extrême-droite à Charlottesville

«Le président a dit avec force hier qu’il condamnait toutes les formes de violence, d’intolérance et de haine. Cela inclut, bien sûr, les suprémacistes blancs, le KKK [Ku Klux Klan], les néo-nazis et tous les groupes extrémistes», a indiqué ce porte-parole de l’exécutif américain.

Un peu plus tôt ce dimanche, sa fille et conseillère Ivanka avait dénoncé «le racisme, la suprématie blanche et les néo-nazis».

Depuis son golf de Bedminster, dans le New Jersey, Donald Trump a condamné samedi le sectarisme et la violence venant «de diverses parties». Un discours qui a suscité de nombreuses réactions dans le camp démocrate mais aussi dans le camp républicain, réclamer plus de clarté de la part du locataire de la Maison Blanche, certains rappelant l’ambiguïté qu’il cultive par rapport à la frange la plus à droite de son électorat depuis les premiers jours de sa campagne.

>> A lire aussi : Présidentielle américaine: «Alt-right», la face cachée de Donald Trump

Une femme de 32 ans est décédée après qu’une voiture a foncé sur la foule de contre-manifestants venus dénoncer dans cette petite ville de Virginie la présence de groupuscules identitaires et néo-nazis, dont des membres du Ku Klux Klan.



Source link

Laisser un commentaire