Technologie. Rencontre avec Yumi, le robot chef d’orchestre qui a dirigé Andrea Bocelli

0
78

Il s’appelle Yumi. Grâce à ce robot humanoïde, le célèbre air d’opéra La donna è mobile est entré dans l’histoire mardi 12 septembre comme l’une des “premières œuvres lyriques robotisées”, relève La Stampa. Comme l’explique le quotidien italien, cet extrait du Rigoletto de Verdi faisait partie des trois morceaux au programme lors d’un concert exceptionnel donné par l’orchestre philharmonique de Lucca, sous la direction de Yumi. La représentation se tenait dans le cadre de la première édition du Festival international de la robotique de Pise, en Italie.

Développé en Suisse par la société ABB, Yumi est présenté comme “le premier robot collaboratif à deux bras”. La direction d’orchestre lui a été enseignée par le chef Andrea Colombini, qui dirige habituellement la formation de Lucca. “Le robot a été programmé de manière à ce que ses bras reproduisent exactement les gestes du chef d’orchestre, puis ses mouvements ont été enregistrés et affinés à l’aide d’un logiciel”, explique le site américain The Verge.

Un robot avait déjà dirigé un orchestre symphonique en 2013. Mais ses mouvements étaient selon The Verge “un peu plus guindés”. Les images de Yumi dirigeant le ténor Andrea Bocelli, présent mardi à Pise, ont fait le tour du monde.



Source link

Laisser un commentaire