Royaume-Uni. Le prince George provoque une ruée sur les lentilles françaises

0
7

Pour son premier déjeuner de l’année à l’école maternelle, le prince Georges s’est vu servir un plat de lentilles, cultivées en France. Outre-Manche, la publicité pour le produit a été immédiate.

Un été pluvieux et de nouvelles règles européennes avaient laissé les producteurs français de lentilles “en proie à un profond découragementen ce mois de septembre, affirme The Times. “Mais voilà que survient un chevalier blanc, prêt à chasser la morosité qui s’est abattue sur leurs champs : le Prince George.”

L’héritier du trône a fait sa rentrée à l’école, deux mois après avoir fêté ses quatre ans. Afin de célébrer l’événement, la cantine de l’école maternelle Thomas’s Battersea school lui a servi un ragoût d’agneau sur un lit de lentilles vertes… du Puy, spécialité du Puy-en-Velay, en Haute-Loire.

Une fascination française pour la royauté britannique

“Personne ne sait s’il a aimé les lentilles ni même s’il en a mangé, mais ceci n’a aucune importance”, raconte The Times. Le simple fait que son altesse en ait eu à sa portée “a engendré une formidable publicité pour les lentilles vertes du Puy-en-Velay”. D’après le quotidien britannique, les producteurs et distributeurs du produit reçoivent des appels “de France, du Royaume-Uni et d’ailleurs” puisque magasins haut de gamme et restaurants tentent de mettre la main sur ce met servi au prince George.

L’intérêt des médias français pour cette information, largement relayée les jours passés, amuse le journal de Londres, qui y perçoit une marque de “la fascination pour la famille royale britannique de la part d’un pays qui s’est débarrassé de sa propre monarchie il y a deux siècles de cela”.

Source

Le plus ancien des quotidiens britanniques (1785) et le plus connu à l’étranger appartient depuis 1981 à Rupert Murdoch. Il a longtemps été le journal de référence et la voix de l’establishment. Aujourd’hui, il a un peu perdu de son influence et les

[…]

Lire la suite



Source link

Laisser un commentaire