Home le monde Royaume-Uni. Écarts de salaire femmes-hommes : les diplômes n’y font rien

Royaume-Uni. Écarts de salaire femmes-hommes : les diplômes n’y font rien

0
12


Publié le
Photo jma659/pixabay/cc

À diplôme identique obtenu la même année dans la même université, les femmes gagnent moins bien leur vie que leurs collègues masculins. Et ce, dès la première année d’activité professionnelle.

C’est chez les vétérinaires que l’écart est le plus spectaculaire : les diplômées qui exercent cette profession au Royaume-Uni gagnent environ deux fois moins que leurs confrères masculins dotés du même diplôme.

Les données sur les carrières des diplômés que vient de publier le gouvernement britannique sont éloquentes, relève The Guardian : les écarts de salaire entre les hommes et les femmes s’observent dès la première année d’activité professionnelle et ne cessent de se creuser tout au long de la carrière.

À deux exceptions près

Un constat qui se vérifie même dans une activité comme celle des soins infirmiers, où les diplômées sont nettement plus nombreuses que les hommes : un an après avoir obtenu leur diplôme, ces derniers ont déjà gagné 2 000 livres de plus que leurs consœurs.

Il n’y a que deux exceptions, deux disciplines dans lesquelles les femmes s’en sortent mieux que les hommes : l’anglais et le droit – l’une des spécialités les plus rémunératrices au Royaume-Uni, surtout si l’on est diplômé(e) d’Oxford ou d’Essex : là, cinq ans après avoir quitté l’université, les femmes font la nique à leurs camarades masculins.

C’est la première fois, souligne The Guardian, que l’on dispose de chiffres aussi détaillés par genres, institutions et disciplines, croisés avec les données fiscales recueillies un an, trois ans et cinq ans après l’obtention des diplômes. “Une montagne de matériaux bruts mis à la disposition des chercheurs qui vont pouvoir étudier les effets des cursus et des institutions choisis sur l’évolution des carrières.”



Source link

Laisser un commentaire

21d3955deda0b63d2130bdfa7bcf0a0f+++++++