« Ratée sur la forme, la signature de la loi sur la moralisation est intéressante sur le fond »-L’édito de Christophe Barbier

0
7



La signature de la loi de la moralisation a été perturbée par quelques ratés techniques. Mais la mise en scène de cette signature en dit beaucoup sur l’action du président.

Une image pas très bien cadrée, un fauteuil trop bas, un président à contre-jour… La signature de la moralisation de la vie publique a été mal orchestrée mais elle en dit beaucoup sur l’action présidentielle.  

La loi est normalement du ressort du parlement et le président n’a en vérité pas le choix puisqu’il promulgue les lois quinze jours après leur adoption définitive. Par cette mise en scène, Emmanuel Macron souhaite pourtant montrer que tout part de lui. 

Lors de cette signature, Emmanuel Macron a fait de la politique. Il a profité de cet instant médiatisé pour rendre hommage à François Bayrou, instigateur de cette loi, mais aussi pour faire un clin d’oeil à Laurent Wauquiez dont la double cotisation retraite lui est reprochée.  



Source link

Laisser un commentaire