Premier obstacle crucial franchi au Sénat pour abroger Obamacare

0
40


Donald Trump et le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, le 28 février 2017.

Donald Trump et le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, le 28 février 2017. — Chris Kleponis/SIPA

51-50. Ce n’est qu’un vote préliminaire, mais pour Donald Trump, c’est déjà une victoire. Après des semaines négociations en coulisses, les républicains ont serré les rangs, mardi, et ont voté une motion pour ouvrir les débats au Sénat afin de tenter d’abroger Obamacare. Mais le plus dur reste à faire alors qu’aucun texte n’est sur la table. Tous les amendements vont devoir être votés lors d’un sprint législatif, avec seulement 20 heures de débat prévu.

John McCain décisif

Alors que deux sénatrices républicaines modérées ont voté non aux côtés des 48 élus démocrates, John McCain, récemment diagnostiqué d’une tumeur au cerveau, est revenu en urgence de l’Arizona pour sauver la motion à 50-50. Et c’est le vice-président Mike Pence qui a permis, comme le prévoit la constitution, de faire pencher la balance avec la 51e voix décisive.

« J’ai voté pour ouvrir les débats. Je ne voterai pas pour le texte en l’état, ce n’est qu’une coquille vide », a tonné McCain, le visage marqué par une cicatrice au-dessus du sourcil, 11 jours après son opération.

Le sénateur de l’Arizona a au passage critiqué le président américain, martelant : « Nous ne sommes pas ses subordonnés ». Sous les applaudissements, il a appelé à un débat public pour se mettre d’accord sur les amendements. « Si à la fin, cela se termine par un échec, ce qui est probable, nous continuerons de légiférer sur d’autres dossiers », a-t-il conclu. Pour Donald Trump et le leader des républicains au Sénat, Mitch McConnell, le plus dur reste à venir.



Source link

Laisser un commentaire