Niantic accuse les opérateurs pour l’échec de son événement

0
9


Le CEO de Niantic, qui développe l’application mobile Pokémon Go, s’est enfin exprimé quant au fiasco de l’événement Pokémon Go Fest. Selon lui, les opérateurs mobiles sont les principaux responsables de cet échec.

pokémon go fest niantic accuse opérateurs

Le week-end dernier, Niantic organisait le premier événement Pokémon Go de grande envergure dans un parc de Chicago. Ce rassemblement devait être l’occasion pour les joueurs de Pokémon Go d’attraper le premier Pokémon légendaire, Lugia. Malheureusement, le Pokémon Go Fest a viré au fiasco complet.

De nombreux participants n’ont pas été en mesure de se connecter à l’application, et ont donc payé leur ticket et fait la queue pendant des heures pour finir le bec dans l’eau. Suite à cet échec cuisant, Niantic s’est excusé, et a remboursé tous les participants. Cependant, pour de nombreux joueurs de Pokémon Go, la pilule ne passe pas.

En réaction à ce « désastre », le CEO de Niantic, John Hanke, est enfin sorti de l’ombre pour prendre la parole. Dans un billet publié sur son blog officiel, le chef d’entreprise réitère ses excuses à la communauté, et explique en détail les raisons de cet échec, qui n’est pas sans rappeler les débuts de Pokémon Go.

Pokémon Go: la congestion des données mobiles a empêché les joueurs de se connecter

Selon lui, l’organisation de l’événement était strictement irréprochable. Toutefois, la firme n’a pas été en mesure de prévoir le niveau de congestion de données cellulaires que provoquerait le Pokémon Go Fest. La concentration de joueurs était si dense que les réseaux des opérateurs ont été saturés. C’est la raison pour laquelle la plupart des joueurs n’ont pas pu se connecter à l’application ni même à internet.

John Hanke précise que certains opérateurs ont déployé des équipements mobiles portant le nom de Cellular on Wheels afin d’étendre la capacité du réseau, tandis que d’autres ont mis en place des hotspots WiFi pour tenter de résoudre le problème de congestion. Malheureusement, ces efforts ont été vains face à la horde de dresseurs Pokémon qui a pris le parc d’assaut.

En dépit de cet échec, Niantic confirme que d’autres rassemblements Pokémon Go auront lieu dans le monde entier. Malgré les problèmes, Hanke précise que 69 000 raids ont eu lieu pendant le festival, et que les participants ont capturé un total de 7,7 millions de Pokémon dont 440 000 étaient des légendaires Lugia ou Artikodin. Le CEO ajoute que Sulfura et Electhor seront ajoutés durant la première et la seconde semaine du mois d’août prochain. Le prochain festival aura lieu à Yokohama, Japon, et les suivants se dérouleront en Europe.



Source link

Laisser un commentaire