Mexique: accusé d'avoir frappé un journaliste, Gignac menace de quitter le pays

0
17



André-Pierre Gignac, l’attaquant français des Tigres de Monterrey, a menacé mardi de quitter le Mexique après une nouvelle controverse avec un journaliste à l’issue de la finale retour perdue lors du tournoi de clôture du Championnat.

« Si à cause de la presse, je dois partir du Mexique, je le ferai », a écrit Gignac sur Twitter à l’attention de Yussif Caro, un reporter de la chaîne nationale Televisa.

Dimanche, ce journaliste l’avait accusé de l’avoir agressé sur le bord du terrain. « Ce monsieur m’a attaqué par derrière. C’est un mauvais perdant », avait-il écrit sur ce réseau social.

En réponse, Gignac qualifie le journaliste de « menteur » et lui reproche de « ne pas comprendre la tristesse et l’énervement d’un joueur après une finale perdue ».

Après la défaite des Tigres (2-1) à Guadalajara, en finale retour face à Chivas, Gignac n’a pas assisté à la cérémonie de remise des prix et quitté la pelouse sans récupérer sa médaille de finaliste.

Sur les images, on voit le joueur français avoir une altercation avec un journaliste puis faire semblant de lui lancer une petite bouteille d’eau avant de regagner les vestiaires.

« Si je t’avais frappé, tu serais encore à terre dans le stade, crois-moi! Qu’est-ce que tu veux? Tromper les gens? Tu veux la célébrité? (…) Tu es une honte pour la profession de journaliste », écrit le joueur.

Selon des informations publiées par le quotidien La Jornada, les responsables de la Fédération mexicaine de football envisagent des sanctions contre Gignac « pour non respect du protocole ».

En février, un journaliste sportif chilien avait dénoncé le comportement du joueur français qui l’avait poussé pour mettre fin à une interview avec une nouvelle recrue des Tigres, le Chilien Eduardo Vargas.

Depuis qu’il évolue au Mexique, Gignac disputait sa troisième finale de championnat. Il avait remporté le titre en 2015 et en 2016.



Source link

Laisser un commentaire