Matières plastiques: l'industrie européenne tire parti de la reprise

0
9



La production européenne de matières plastiques bénéficie d’une meilleure croissance économique, et cette situation devrait perdurer à condition que le prix du pétrole reste « contenu », a indiqué mardi la fédération européenne du secteur PlasticsEurope.

« On est dans une situation stable du point de vue prix, offre et demande », a déclaré à la presse le directeur général, région Europe de l’Ouest, de PlasticsEurope, Michel Loubry. « Les marges sont bonnes, on retrouve la stabilité de la production », a-t-il ajouté.

« Il y a peu de plans de fermeture, alors qu’entre 2008 et 2013, on a fermé 4 millions de tonnes de capacités de production en Europe au moment de la crise », a rappelé M. Loubry.

« On a eu une bonne année 2016 et a priori l’année 2017 devrait être bonne, à la condition que le prix du pétrole reste contenu », a-t-il souligné.

Selon M. Loubry, tant que ce prix « reste aux alentours de 50 dollars le baril, l’industrie pétrochimique européenne est compétitive » par rapport à la pétrochimie à base de gaz du Moyen Orient ou d’Amérique du Nord.

PlasticsEurope table toutefois sur « une forte augmentation de l’offre » en provenance en particulier de l’Amérique du Nord. Mais « si l’économie continue à tirer, il n’y aura aucun problème pour absorber les nouvelles capacités », a estimé M. Loubry.

La demande de plastiques en Europe a crû de 3,2% en 2016 à 50,5 millions de tonnes, selon les chiffres de PlasticsEurope.

Tous les polymères sont en progression, avec toujours l’emballage comme principal secteur utilisateur (près de 40%), loin devant les autres secteurs (automobile, bâtiment, agriculture, équipements électriques et électroniques).

Mais la part des importations de l’Europe a augmenté, passant de 12% en 2005 à plus de 16% depuis 2013, atteignant 17,7% en 2016. En valeur, l’industrie européenne des plastiques reste cependant exportatrice nette grâce à sa production de polymères techniques.

La situation de l’industrie française des plastiques est également dans une dynamique de croissance, a dit M. Loubry. « On a eu une excellente croissance en 2015, une croissance moins forte mais certaine en 2016 et en gros 2017 continuera », a-t-il détaillé.

La croissance de la production de plastiques en France s’est élevée à 2,7% en 2015, à 1,1% en 2016 et devrait atteindre à nouveau 1% cette année, selon les prévisions de PlasticsEurope.

La demande en France a progressé de 2% en 2016, pour se situer à 4,9 millions de tonnes, soit environ 10% de la demande européenne.



Source link

Laisser un commentaire