Maduro chante «Despacito» pour promouvoir son Assemblée constituante, Luis Fonsi lui répond

0
15


Le président du Venezuela Nicolas Maduro.

Le président du Venezuela Nicolas Maduro. — CRISTIAN HERNANDEZ/SIPA

Tous les moyens sont bons pour convaincre l’opinion publique. Le président du Venezuela Nicolas Maduro a sorti ce dimanche une reprise de la chanson Despacito, pour promouvoir les élections de son Assemblée constituante, vivement critiquée par l’opposition.

« Nous allons voir si on est à la hauteur », lance tout sourire Nicolas Maduro lors de son émission hebdomadaire à la télévision officielle VTV dans laquelle il a présenté le remix 
du succès mondial des Portoricains Luis Fonsi et Daddy Yankee.

« Prend un bulletin plutôt que les armes, et exprime tes idées toujours dans la paix et le calme »

« Lentement, prend un bulletin plutôt que les armes, et exprime tes idées toujours dans la paix et le calme », chantonne dans sa version le dirigeant socialiste tout en dansant sur
la musique et en battant le rythme des mains.

Le gouvernement vénézuélien mène actuellement une campagne pour promouvoir l’élection de l’Assemblée constituante organisée le 30 juillet. Pour cela, il diffuse notamment à la télévision officielle des chansons de propagande entêtantes.

Les auteurs du tube condamnent 

Une reprise qui n’a pas été du goût des interprètes de la chanson. Le chanteur portoricain Luis Fonsi et le rappeur porto-ricain Daddy Yankee ont condamné lundi l’usage « illégal » et « néfaste » fait de leur tube.

« Que tu t’appropries illégalement une chanson (Despacito) n’est rien comparé au crime que tu commets et que tu as commis au Venezuela », a écrit Daddy Yankee sur son compte Instagram en s’adressant directement au président Maduro.

« Ce régime dictatorial est une plaisanterie, non seulement pour mes frères vénézuéliens, mais aussi pour le monde entier. Avec ce plan de marketing néfaste, vous continuerez tout seul à mettre en évidence votre idéal fasciste », a ajouté le Porto-Ricain.

« A aucun moment, il ne m’a consulté, je ne lui ai pas non plus donné l’autorisation d’utiliser ou de changer Despacito à des fins politiques », a pour sa part déclaré Luis Fonsi, principal auteur de la chanson.

>> A lire aussi : Des députés blessés et le Parlement évacué après l’assaut de partisans du président Maduro

Le numéro deux du parti au pouvoir, le Parti socialiste unifié du Venezuela, Diosdado Cabello, a également récemment détourné Despacito pour critiquer les opposants à Maduro. Depuis sa sortie en janvier dernier,
Despacito est devenu un phénomène mondial. C’est la première chanson en espagnol qui domine le marché anglo-saxon depuis la Macarena en 1996. Son clip sur Youtube a atteint plus de 2,5 milliards de vues.

 



Source link

Laisser un commentaire