l’Union Européenne lui inflige une amende de 2,42 milliards d’euros pour avoir favorisé Google Shopping

0
5


Date de dernière mise à jour : le 27 juin 2017 à 14 h 33 min

Que celui qui n’a jamais eu d’amende lui jette la première pierre ! C’est vrai, ça peut arriver à tout le monde. Sauf que, quand le coupable en question se nomme Google, le plus utilisé des moteurs de recherche du monde, l’amende peut vite atteindre des sommes astronomiques. La firme de Mountain View vient en en effet de battre un triste record : celui de l’amende la plus salée. 

google amende union européenne

L’entreprise américaine n’en est pas à ses premiers démêlés avec la justice. Pour des faits d’ abus de position dominante, Google a déjà écopé d’une petite amende de 6 millions d’euros.  Rien de bien neuf donc pour le géant de la Sillicon Valley, si ce n’est la somme requise : 2 424 495 000 euros !

De quoi Google est-il coupable ?

L’entreprise fondée par Larry Page a favorisé son propre service de comparaison de prix, Google Shopping, dans les résultats de son moteur de recherche. Une pratique qui porte atteinte à la fameuse neutralité du net. Et autant vous dire que l’Union Européenne ne badine pas avec ce type d’infractions. La commissaire européenne à la Concurrence, qui a Google dans son collimateur pour plusieurs autres manquements à la loi, déclare dans son communiqué de presse :

Ce que Google a fait est illégal au regard des règles de concurrence de l’UE. Elle a empêché les autres sociétés de livrer concurrence et elle a empêché les consommateurs européens de bénéficier d’un réel choix de services 

Google Shopping aurait été avantagé et mis sciemment en avant depuis 2008 par le moteur de recherche. Les concurrents du service ont été volontairement rétrogradés dans l’ordre des résultats. Cette pratique, apparaissant comme systématique dans de nombreux pays, explique la somme faramineuse demandée par l’Union Européenne.

Google a maintenant 90 jours pour régulariser la situation et cesser ses pratiques anticoncurrentielles. L’entreprise dirigée par Sundar Pichai a d’ores et déjà annoncé qu’elle ferait appel au plus vite afin de contester la décision de l’Union Européenne. Le verdict sera-t-il différent ? Suspense.

Pour rappel, Google avait récemment échappé de peu à une amende astronomique de 9,3 milliards de dollars. Même Google ne gagne pas à tout les coups !

 



Source link

Laisser un commentaire