les professionnels inquiets des projets de réforme

0
20


Impôt sur la fortune immobilière, recentrage du dispositif Pinel, baisse des aides au logement… les projets du gouvernement agacent le secteur.

Construction de logements à Bordeaux, le 13 avril 2016.

Le bâtiment va mieux, bien mieux, mais pour combien de temps ? « Après huit années de crise et depuis le retournement de mi-2016, la reprise est bien là, plus vigoureuse que prévu, s’enthousiasmait Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment (FFB), lors d’un point de conjoncture mercredi 13 septembre. Au vu des résultats du premier semestre 2017, nous anticipons une croissance de 4 % pour l’année, au-delà des 3,4 % envisagés fin 2016. »

Le logement neuf tire l’activité, avec des mises en chantier en hausse de 13,4 % pour les maisons et 17,4 % pour les appartements à fin juillet et sur sept mois. Un rythme qui pourrait conduire, pour 2017, à la production de plus de 400 000 logements. La construction de bâtiments industriels accélère de 8,9 %, et seuls les bâtiments administratifs et les équipements publics sont à la traîne, pour cause de difficultés financières des collectivités locales.

Le secteur de l’entretien-amélioration ne réussit pas non plus à décoller, sa croissance se limitant à 1 %. « C’est pourtant là que se trouve le plus important gisement d’activité et de d’économies d’énergie, estime Patrick Liébus, président de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment(Capeb), avec pas moins de 13 millions de maisons à traiter. » Corollaire de cette activité globalement soutenue, l’emploi repart enfin : le secteur a créé 15 900 postes au cours des six premiers mois de l’année « alors que nous n’en espérions que 10 000 », rappelle M. Chanut.

« Il est urgent que le gouvernement précise ses intentions »

Malgré cette pluie de bonnes nouvelles, les professionnels du bâtiment et de l’immobilier sont inquiets. Les ventes de logements neufs restent certes à un niveau élevé (152 834 réservations, en un an, à fin juin 2017, soit 12,4 % de plus que les douze mois précédents), mais marquent un léger repli, de 1,1 % au deuxième trimestre 2017, comparé…



Source link

Laisser un commentaire