« Les Français ne se laissent pas entraîner au pire par les terroristes » – L’édito de Christophe Barbier

0
8



Il y a un an, le père Hamel était assassiné dans l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray par des terroristes. Mais leur objectif de provoquer un conflit communautaire a échoué.

L’assassinat du père Hamel était plus qu’un acte terroriste, il s’agissait d’un « choc des civilisations ». Par cet acte, les terroristes voulaient importer, en France, le martyr des chrétiens d’Orient. Et de ce fait, provoquer un conflit communautaire majeur entre une majorité française chrétienne et une minorité musulmane.  

LIRE AUSSI >> « Frère, mon âme est faible »: les échanges hallucinés des tueurs du père Hamel 

Mais cela a complètement échoué. D’abord parce que les hiérarchies des cultes ont tout de suite donné des preuves de compassion. Mais aussi parce que les politiques ont su jouer de leurs paroles et de leurs actes pour éviter tout embrasement. Et Enfin, parce que la population française n’a jamais basculé dans l’islamophobie.  

Certes la crainte de l’islam s’est renforcée à la suite de ces attentats, mais chaque Français sait au fond de lui que les musulmans sont pris en otage. Cela donne une bonne impression de la maturité de notre société qui ne se laisse pas entraîner au pire, par les terroristes. L’édito de Christophe Barbier.  



Source link

Laisser un commentaire