Les autorités musulmanes maintiennent le boycott de l’esplanade des Mosquées


L'esplanade des Mosquées à Jérusalem, le 23 octobre 2015.

L’esplanade des Mosquées à Jérusalem, le 23 octobre 2015. — AHMAD GHARABLI / AFP

Les autorités musulmanes à Jérusalem ont demandé aux fidèles de continuer à boycotter l’esplanade des Mosquées malgré la décision d’Israël de
retirer des détecteurs de métaux controversés installés à l’entrée du troisième lieu saint de
l’islam.

« Pas d’entrée dans la mosquée Al-Aqsa sur l’esplanade jusqu’à ce qu’un comité technique du Waqf [organisme gérant les biens musulmans à Jérusalem-Est] fasse une évaluation de la situation et que la situation revienne à ce qu’elle était avant le 14 juillet », date d’une attaque contre des policiers israéliens qui avait conduit l’Etat hébreu à installer de nouveaux dispositifs de sécurité dont les détecteurs de métaux.

>> A lire aussi : Pourquoi l’esplanade des Mosquées fait-elle craindre une nouvelle vague de tensions ?

Boycott maintenu

Les autorités israéliennes avaient installé les détecteurs de métaux aux entrées de l’esplanade le 16 juillet, au surlendemain de la mort de deux policiers israéliens dans une attaque, justifiant ce dispositif par le fait que les assaillants avaient dissimulé des armes sur ce site et en étaient sortis pour mener leur attentat.

La décision de ne plus utiliser ces détecteurs de métaux a été annoncée par le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu, après une intense mobilisation diplomatique internationale visant à empêcher une extension de la crise au-delà d’Israël et des territoires palestiniens.

Pour protester contre l’installation des détecteurs de métaux, les fidèles musulmans ont depuis refusé d’entrer sur l’esplanade et ont décidé de prier dans les rues environnantes.

« Ce mouvement est un mouvement de la rue », avait déclaré cheikh Raëd Dana, un responsable du Waqf. « Nous, en tant que Waqf, nous écoutons la rue. Si la rue dit oui, nous disons oui ; si la rue dit non aux mesures, nous dirons non. »



Source link

Catégorie

Laisser un commentaire

e88408880d2f0d631b4e20a4cbac999855555555