Le fiasco continue, le Sénat repousse le vote

0
36


Donald Trump et le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, le 28 février 2017.

Donald Trump et le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, le 28 février 2017. — Chris Kleponis/SIPA

La saga continue. Les républicains, qui promettent depuis sept ans qu’ils vont « annuler et remplacer Obamacare », n’arrivent toujours pas à se mettre d’accord sur un projet de loi pour réformer la santé. Mardi, le chef de la majorité conservatrice, Mitch McConnell, a annoncé que le vote prévu cette semaine était repoussé, et qu’il aurait lieu après les vacances du 4 juillet, la semaine du 10. Si tout va bien.

McConnell a expliqué qu’une nouvelle version allait être rédigée pour tenter de faire baisser le nombre de personnes qui perdraient leur assurance maladie et lutter davantage contre l’augmentation des coûts, qui pourraient tripler d’ici 2026 pour un retraité, à 20.000 dollars par an contre 7.000 dollars sous Obamacare.

Trump menace de laisser Obamacare s’écrouler

A l’heure actuelle, cinq sénateurs républicains – deux modérés et trois conservateurs – ont indiqué qu’ils voteraient contre en l’état. Et avec une majorité de seulement deux sièges au Sénat, la marge de manœuvre de Mitch McConnell est limitée : il ne peut pas faire des concessions à un camp sans braquer l’autre. C’est ce casse-tête qui avait conduit le patron de la Chambre, Paul Ryan, à jeter l’éponge en mai dernier malgré une majorité bien plus importante.

Donald Trump, lui, a promis de s’impliquer davantage dans les négociations. Mardi encore, il a menacé de laisser les marchés s’écrouler dans certains Etats où il n’y a pas assez d’assureurs qui participent à l’offre d’Obamacare. Il prendrait toutefois un risque important : se faire sanctionner par les électeurs lors du scrutin de la mi-mandat, fin 2018, pour n’avoir rien fait alors que les républicains contrôlent le Congrès.



Source link

Laisser un commentaire