Hier soir à la télé : vous avez aimé L’Aventure, c’est l’aventure ? On vous recommande… – Actus Ciné

0
6



Hier soir sur C8 était diffusé L’Aventure, c’est l’Aventure de Claude Lelouch. Vous avez aimé ? Alors, découvrez sans plus attendre nos trois recommandations qui devraient vous plaire tout autant.


Les retrouvailles Jacques Brel/Lino Ventura : L’Emmerdeur. « Long métrage réalisé par Edouard Molinaro mais surtout connu pour avoir été scénarisé par Francis Veber, qui pose ici les bases de son cinéma, à savoir la comédie à tandem. Et ce avec deux acteurs irrésistibles : l’empoté et encombrant Jacques Brel face à la force tranquille de Lino Ventura. Le résultat est tout simplement jouissif, égalant en qualité ce qu’Yves Robert, Claude Zidi ou Gérard Oury pouvaient mettre en scène à la même époque. » Guillaume Martin

Un autre succès de Claude Lelouch : Itinéraire d’un enfant gâté. « L’une des oeuvres les plus populaires de Lelouch qui permit de donner un nouveau souffle à la carrière de Belmondo alors en perte de vitesse. Tour à tour enlevée et émouvante, son interprétation lui vaudra d’ailleurs le César du Meilleur acteur en 1989. Pour le reste, cette invitation au voyage et à l’introspection d’un homme solitaire épouse en tout point de vue le style romanesque, imprévisible et spontané du cinéaste. Sans oublier cette scène culte et improvisée où Bébel apprend à Anconina à dire bonjour et à ne jamais paraître étonné, un véritable instant de grâce ! » Guillaume Martin

Un autre film de potes : Un éléphant ça trompe énormément. « Une référence absolue en matière de « films de potes », suivant quatre amis parisiens à l’approche de la quarantaine et en proie à diverses interrogations existentielles (notamment à propos des femmes). Les situations sont drôles et les dialogues finement écrits par Yves Robert et Jean-Loup Dabadie. Mais l’atout majeur du film réside dans son casting de haute volée, emmené par le regretté Jean Rochefort qui trouve dans ce personnage d’Etienne, sympathique bourgeois marié mais amoureux d’une autre femme, l’un de ses meilleurs rôles. » Laurent Schenck

 



Source link

Laisser un commentaire