États-Unis. Anthony Scaramucci, le nouveau messager de la Maison-Blanche



Plus habile, plus lisse et toujours prêt à flatter le président, le nouveau directeur de la communication de Donald Trump entend clarifier le message de la Maison-Blanche.

Six mois après son arrivée à la Maison-Blanche, “Donald Trump a peut-être enfin trouvé le messager qu’il lui fallait”, souligne le Los Angeles Times.

Le nouveau directeur de la communication de la Maison-Blanche, Anthony Scaramucci, est “tout comme Trump, un magnat de New York qui se gargarise de son amour pour le président et n’hésite pas à imputer les difficultés traversées par la Maison-Blanche à des erreurs de communication et non au scandale croissant” sur les accusations d’ingérence russe dans la campagne électorale de 2016.

Âgé de 53 ans, Scaramucci est un ancien dirigeant de fonds spéculatifs de Wall Street qui ne tarit pas d’éloges, ni de superlatifs, sur Trump, qu’il a encensé sur la chaîne de télévision Fox News :

Nous sommes des New-Yorkais, j’aime cet homme… C’est une bonne personne et il va être phénoménal. C’est un président phénoménal et il va être encore meilleur.”

Anti-fuites

Le quotidien de la côte Ouest souligne en effet que, sur les plateaux des talk-shows du week-end, le nouveau directeur de la communication de la Maison-Blanche a su se montrer “bien plus lisse et bien moins combatif que [l’ex porte-parole de la Maison-Blanche] Sean Spicer”, qui a préféré jeter l’éponge vendredi 21 juillet.

Scaramucci a su “contourner les questions les plus épineuses, en se montrant candide, en changeant de sujet ou en mettant en avant ses origines ouvrières qu’il partage avec beaucoup d’électeurs de la base de Donald Trump”, note le Los Angeles Times.

Enfin, il a insisté sur le fait que les problèmes du gouvernement Trump étaient liés d’après lui aux fuites vers la presse orchestrées par une partie des employés de la Maison-Blanche et qu’il allait mettre fin à ces pratiques, de façon drastique s’il le fallait :

Ils vont être virés. […] Demain, je vais réunir le personnel et cela va se passer de façon très binaire. […] S’ils veulent continuer à faire partie de l’équipe, ils vont devoir arrêter de faire fuiter des informations. Mais s’ils continuent, alors je vais virer tout le monde.”

Bérangère Cagnat



Source link

Catégorie

Laisser un commentaire

1acae1db0da44c3ad7ae261c1aacffd2$$$$$$$$$$$$$