Espagne. Les maires catalans défient le pouvoir dans une manifestation

0
22

Plus de 700 maires catalans – les deux-tiers des édiles de la région- ont défilé samedi 16 septembre à Barcelone pour affirmer leur décision d’organiser le référendum pour l’indépendance de la Catalogne, prévu le 1er octobre prochain. “Les séparatistes regroupent leurs forces face à l’application de la loi”, titre El País qui publie une photo de famille des élus rassemblés devant le siège du gouvernement régional.

Ce référendum a été interdit par le gouvernement espagnol et est jugé anticonstitutionnel. A ce titre, les édiles qui ouvriraient le bureau de vote le 1er octobre prochain risquent des poursuites judiciaires. Un avertissement qu’a réitéré hier le ministre de la Justice, Rafael Catalá, quel que soit le nombre d’élus impliqués.

Mais “les indépendantistes, bravant les avertissements de la justice et du gouvernement central, ont montré leurs muscles”, relate El País.

Reprenant le cri de ralliement “Nous n’avons pas peur!” scandé voici quelques semaines dans les rues de Barcelone lors d’une manifestation après l’attentat meurtrier sur la Rambla le 17 août dernier, les édiles en rébellion ont été reçus à l’hôtel de ville par la maire de Barcelone, Ana Colau. 

“Nous sommes ici pour dire que c’est une honte d’avoir un Etat incapable de donner une réponse politique à des problèmes politiques (…), préférant intimider des maires (…)”, a déclaré la maire de gauche. 

Source

Fondé en 1976, six mois après la mort de Franco, “Le Pays” est le journal le plus lu en Espagne. Il appartient au groupe de médias espagnol Prisa, qui a annoncé, en 2011, la plus grosse perte de son histoire. Plus de 130 journalistes ont été

[…]

Lire la suite



Source link

Laisser un commentaire