En plein divorce, elle détruit les violons de son mari estimés à 800.000 euros


La Chinoise est soupçonnée d'avoir détruit les instruments de son ex-mari (illustration)

La Chinoise est soupçonnée d’avoir détruit les instruments de son ex-mari (illustration) — Stan Honda AFP

Midori Kawamiya, une Chinoise âgée de 34 ans, est accusée d’avoir détruit 54 violons et 70 archets dont la valeur totale dépasserait les 800.000 euros. Les instruments appartenaient à son mari, un sexagénaire norvégien. Au moment des faits, en 2014, le couple avait entamé une procédure de
divorce.

Elle aurait brisé une fenêtre pour rentrer chez son mari

La jeune femme, qui a régulièrement voyagé entre le Japon et a Chine depuis l’acte qui lui est reproché, a finalement été interpellée ce mardi, à Tokyo (Japon).

>> A lire aussi : Béziers: Six ans après, il retrouve ses trompettes volées sur un site d’enchères

Elle se serait introduite au domicile de son ex-mari dans la préfecture d’Aichi (Japon), « en brisant une fenêtre, à une date indéterminée entre le 30 janvier et le 19 février 2014 », a indiqué un représentant des forces de l’ordre japonaises.

Le mari avait fabriqué lui-même certains violons

Le propriétaire des instruments détruits, qui avaient fabriqué lui-même certains violons, « réclame des dédommagements financiers à hauteur de 105,9 millions de yens (environ 815.000 euros) », a également fait savoir le représentant des autorités.

Parmi les objets rares réduits en pièces figure un violon italien qui, à lui seul, serait estimé à 50 millions de yens (plus de 380.000 euros).



Source link

Catégorie

Laisser un commentaire

551eb1fcac3daa2e081125a1b376c985{{