Édito. Les coups de pagaie du Canada

0
26



Si les Européens imaginent que l’océan qui les sépare des États-Unis les met à l’abri des dernières “trumpitudes”, leurs cousins éloignés du Canada n’ont pas cette chance : partager 8 900 kilomètres de frontière terrestre avec le pays de Donald place les 35 millions de Canadiens aux premières loges pour essuyer les provocations de la Maison-Blanche. Or, loin de se réfugier dans les bois en attendant que l’orage populiste passe, artistes ou responsables politiques canadiens font preuve d’une étonnante pugnacité et d’un sens de l’humour reconnus dans le monde entier pour défendre les valeurs d’accueil et de tolérance de leur jeune pays. La preuve par quatre :

Come from Away. Depuis le 12 mars, cette comédie musicale fait un carton à Broadway : écrite par un couple torontois, elle met en scène une petite ville de Terre-Neuve juste après le 11 septembre 2001, qui reçoit avec beaucoup de générosité les milliers de passagers américains contraints de se poser au Canada. Justin Trudeau a eu la bonne idée d’emmener Ivanka, la fille de Donald Trump, assister à la représentation.

Kayak. Le 5 juin, Justin Trudeau (encore lui) a pagayé sur la rivière Niagara, afin de célébrer la Journée mondiale de l’environnement. Mieux qu’un moulinet, un pied de nez au locataire de la Maison-Blanche, quatre jours après l’annonce du retrait des États-Unis de l’accord de Paris.

La Servante écarlate. Depuis avril, la télévision américaine diffuse la série inspirée du livre de la Canadienne Margaret Atwood publié il y a plus de trente ans. Devenu un best-seller, le roman fait figure de manifeste féministe anti-Trump. À voir aussi en France (sur OCS à partir du 27 juin).

11 provinces ? L’écrivain montréalais Ken McGoogan a connu son heure de gloire en proposant à l’Écosse de sortir des affres du Brexit pour devenir une nouvelle province du Canada. Loufoque, l’idée de McGoogan ? Elle vient aussi rappeler le rôle des Écossais dans la construction du Canada : depuis John Macdonald (le “père” du dominion du Canada, créé le 1er juillet 1867), 13 des 22 Premiers ministres du Canada étaient d’ascendance écossaise – même Justin Trudeau a, par sa grand-mère, du sang écossais.

Eric Chol



Source link

Laisser un commentaire