Deux incendies majeurs mobilisant plus de 800 pompiers continuent de faire rage

0
65


Les incendies font rage au Portugal. Une femme tente de rassurer son voisin.

Les incendies font rage au Portugal. Une femme tente de rassurer son voisin. — PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP

  • Les feux mobilisent près de 800 pompiers, plus de 250 véhicules, quatre avions bombardiers d’eau et deux hélicoptères.
  • 220 départs d’incendie ont été recensés vendredi.
  • Le niveau d’alerte orange sera maintenu au moins jusqu’à lundi.

Le Portugal n’en a toujours pas fini avec les
incendies. Deux feux de forêt importants continuaient de faire rage samedi matin dans le centre du pays, où des températures caniculaires et des vents changeants compliquaient la tâche des centaines de pompiers déployés.

Les incendies les plus inquiétants se situaient près de la ville d’Abrantes, dans le district de Santarém, et à Alvaiazere, dans la région de Leiria, a indiqué la porte-parole de la Protection civile, Patricia Gaspar. Ces feux mobilisaient à eux seuls près de 800 pompiers, plus de 250 véhicules, quatre avions bombardiers d’eau et deux hélicoptères. Deux autres foyers qui s’étaient embrasés la veille dans les régions de Coimbra (centre) et Aveiro (nord), ont été maîtrisés dans la nuit, mais continuaient de mobiliser des centaines de pompiers pour éviter de nouvelles reprises de feu.

« Le Portugal a enregistré hier (vendredi) le plus grand nombre de feux de forêt en une seule journée » depuis le début de l’année, avec 220 départs d’incendie, a souligné Patricia Gaspar.

Température approchant les 40 dégrés

Le niveau d’alerte orange, quatrième échelon de gravité sur cinq, sera maintenu au moins jusqu’à la fin de la journée de lundi, en raison de prévisions météo marquées par une forte chaleur, avec des températures approchant les 40 degrés Celsius dans le centre du pays, mais aussi par des vents forts et de direction inconstante.

Sur l’incendie d’Abrantes, qui fait rage depuis mercredi, la situation s’était soudainement aggravée vendredi soir quand le vent a tourné et augmenté en intensité, provoquant des scènes de panique parmi la population locale, notamment dans le village de Rio de Moinhos, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Trois autoroutes coupées

« Ce foyer est de nouveau stabilisé, mais cela ne signifie pas qu’il sera maîtrisé dans les prochaines heures. Nous gardons tous les moyens sur le terrain pour répondre à toutes les reprises de feu et éliminer tous les points chauds », a affirmé samedi matin la porte-parole de la Protection civile. La circulation avait été rétablie sur les trois autoroutes coupées par les flammes la veille au soir, à hauteur d’Abrantes mais également près de Coimbra et dans le district de Porto (nord).



Source link

Laisser un commentaire