Complotisme. Les hand spinners font-ils de la propagande anti-Poutine ?

0
41



On ne se méfie jamais assez des objets les plus insignifiants. Les hand spinners seraient, selon la chaîne progouvernementale Rossiya 24, un moyen d’attirer les jeunes dans le parti d’opposition d’Alexeï Navalny.

Les hand spinners ne seraient pas seulement le jouet incontournable des cours de récré. Cette petite toupie, conçue à l’origine pour apaiser l’anxiété des enfants autistes, est vue comme un objet de propagande en Russie. C’est ce que montre un reportage de la chaîne d’information en continu Rossiya 24, contrôlée par le gouvernement.

Le New York Times rapporte que la chaîne accuse le parti d’opposition d’Alexeï Navalny d’attirer les jeunes russes et de recueillir des fonds, grâce à la vente de hand spinners. Pour appuyer cette thèse, le journaliste de Rossiya 24 met en avant le fait que tout l’emballage est écrit en anglais, “sans aucun mot de russe”. Le commentateur poursuit : “Ce petit objet transformerait les jeunes en zombies, de manière à les manipuler.” Un blogueur vidéo est même montré en train de vendre des hand spinners pendant une manifestation anticorruption en juin dernier, sous la bannière “Spinners de Navalny”.

En réponse à cette vague de suspicions, également alimentée par le patron du site pro-Kremlin PolitRussia.ru, l’Agence de protection des consommateurs russes a annoncé, mardi 18 juillet, qu’elle analyserait les jouets : “Prenant en considération l’anxiété que cela ait pu causer chez les parents et les professeurs, nous étudierons les effets des hand spinners sur les enfants, incluant les possibles effets négatifs, en collaboration avec des instituts de recherche sur la santé des enfants”, dit-elle, selon le quotidien américain.

Alexeï Navalny n’a pas manqué de réagir en postant une vidéo de lui-même mardi, jouant avec un hand spinner en attendant le verdict d’un de ces procès.

Le New York Times précise que la Russie n’est pas le seul pays à s’inquiéter de ces jouets. “L’Allemagne en avait confisqué 35 tonnes en mai dernier. Il n’y avait pas d’indication claire du fabricant, indique [une porte-parole des autorités douanières] et ils présentaient un danger pour les jeunes enfants, qui pouvaient avaler des petits morceaux de ces jouets comme les roulements à billes (…). Même si certains thérapeutes affirment que les hand spinners aident ceux qui souffrent de troubles de l’attention, plusieurs écoles américaines les ont interdits parce qu’ils représentaient une distraction.”

Héloïse Capis



Source link

Laisser un commentaire