Apple a dépassé Google dans la course à la puissance

0
8


Suite à la présentation de l’iPhone X d’Apple et du Pixel 2 de Google, un constat s’impose. Apple a dépassé Google dans la course à la puissance. Toutefois, plutôt que de s’avouer vaincu, Google semble avoir fait le choix d’abandonner cette course pour emprunter sa propre direction : celle de l’intelligence. 

iphone x pixel 2 apple google

Depuis le premier iPhone, lancé en 2007, Apple a toujours favorisé l’expérience proposée par ses smartphones à la puissance brute délivrée par leurs composants. Chaque année, lors de la présentation des nouveaux iPhone, Apple évite soigneusement d’évoquer les caractéristiques techniques comme la capacité de la batterie ou la quantité de RAM. La Pomme se focalise sur les nouveautés concrètes apportées par ces nouveaux téléphones, et les décrit d’une façon simple et compréhensible. C’est l’une des raisons pour laquelle l’iPhone reste le smartphone préféré du grand public.

En effet, le consommateur lambda n’a que faire de la cadence du processeur ou du débit maximal offert par le modem de son smartphone. Il souhaite simplement profiter d’une expérience fluide et confortable, et de nouvelles fonctionnalités utiles ou amusantes. Au contraire, les utilisateurs qui s’intéressent d’un peu plus près au secteur de la téléphonie mobile ont tendance à se pencher sur les fiches techniques, et prennent un malin plaisir à comparer les nombreux smartphones Android avant de choisir un nouvel appareil.

De fait, traditionnellement, l’iPhone est le smartphone du grand public, tandis que les appareils Android se destinent à une catégorie d’utilisateurs plus « geek ». Cependant, alors que l’année 2017 touche à sa fin, l’iPhone X d’Apple et le Pixel 2 de Google viennent d’inverser cette tendance. Même si Apple ne s’est pas étendu sur les caractéristiques techniques des iPhone 8 et iPhone X lors du keynote, les premiers benchmarks révèlent que le processeur A11 Bionic surpasse largement le Snapdragon 835 en termes de puissance.

iPhone X : Google n’a pas l’intention d’affronter Apple

Apple semble donc avoir une longueur d’avance dans la course aux performances. Toutefois, plutôt que de s’avouer vaincu, ou de tenter désespérément de rattraper son retard en augmentant la RAM de son Pixel 2, Google a fait le choix de se retirer de cette course à la puissance pour emprunter une tout autre direction. Lors de la présentation du Pixel 2, Google a totalement occulté les caractéristiques techniques du smartphone. Aucune mention du Snapdragon 835 ou des 4Go de mémoire vive n’a été faite. Sundar Pichai a même fait le constat que tous les flagships Android ont désormais la même fiche technique.

Plutôt que de chercher à présenter le smartphone le plus puissant, Google a décidé de créer le smartphone le plus malin. Doté d’une version stock d’Android, le Pixel 2 profite d’une optimisation logicielle incomparable. Au lieu d’embarquer une puce de stockage titanesque, ce smartphone propose un stockage cloud illimité sur Google Photos. Le Pixel 2 n’a pas d’appareil photo à double capteur, mais son logiciel novateur en fait le meilleur photophone de 2017. De même, des fonctionnalités comme la reconnaissance d’image du Google Lens ou la reconnaissance musicale en continu sont les véritables forces de ce smartphone.

En somme, dix ans après l’apparition des premiers smartphones, il semblerait qu’Apple et Google aient échangé leurs places. Reste à savoir si les amateurs de performances vont à présenter se tourner vers l’iPhone, et si les fans inconditionnels d’Apple vont s’ouvrir aux smartphones Google. On peut aussi se demander si les autres constructeurs Android, à commencer par Samsung, vont à leur tour privilégier l’intelligence à la puissance. Et vous, que pensez-vous de cette inversion des rôles entre Apple et Google ?



Source link

Laisser un commentaire