Amazon pense que la série Le Seigneur des Anneaux lui fera vendre plus de chaussures

0
15


Amazon a une stratégie bien en tête en rachetant les droits du Seigneur des Anneaux. La série sera la vitrine du service Amazon Prime Video, dont le but est de faire grimper le nombre d’abonnés. Une fois liés à Amazon Prime, les consommateurs sont alors incités à effectuer tous leurs achats sur Amazon pour rentabiliser leur abonnement.

gollum seigneur des anneaux

Amazon va lancer sa série sur Le Seigneur des Anneaux. Le dernier grand coup d’une stratégie bien huilée pour le géant de la vente en ligne, qui commence à devenir un pilier du divertissement. D’après Deadline, 200 millions de dollars ont été dépensés pour s’attribuer les droits de la licence. Un investissement conséquent dont le but est de faire d’Amazon un concurrent crédible à Netflix et HBO. L’objectif n’est pas seulement d’inciter les utilisateurs à souscrire à un abonnement Prime Video mais de capter une clientèle qui n’aura plus besoin de sortir de l’environnement Amazon pour satisfaire ses besoins, analyse Les Échos.

La série Le Seigneur des Anneaux va booster les ventes sur Amazon

Car avec un abonnement Amazon Prime, la panoplie de services offerte est impressionnante : un espace cloud pour les documents et les photos, une bilbiothèque eBooks, le service Amazon Music, Twitch Prime pour les gamers et bien sûr Prime Video. L’utilisateur a donc la possibilité de centraliser une grande partie des services qu’il utilise sur la même plateforme, avec un abonnement unique. Un abonnement qui vient avec la livraison premium et d’autres avantages à l’achat de biens sur Amazon, comme des réductions ou des accès anticipés aux ventes flash. Selon la banque d’investissement JP Morgan, 66 millions de personnes étaient abonnées à Amazon Prime fin 2016.

En fidélisant ainsi une clientèle qui n’était intéressée au départ que par un service, Amazon voit des retombées directes pour son activité historique : l’e-commerce. En 2016, les abonnés Amazon Prime dépensaient 560% de plus que les autres clients, soit 2500 dollars en moyenne. « Nous parvenons à monétiser (Prime Video) d’une manière très inhabituelle. Quand nous remportons un Golden Globe, cela nous aide à vendre plus de chaussures« , racontait Jeff Bezos, PDG d’Amazon, à l’occasion d’une conférence menée en juin 2016. « Les membres de Prime […] achètent plus que les non-membres et l’une des raisons à cela, c’est qu’une fois qu’ils ont payé leur souscription annuelle, ils se demandent : ‘Comment est-ce que je peux tirer le meilleur parti de ce programme’… et ils achètent plus », expliquait Bezos.

Un abonnement Amazon Prime pour visionner Le Seigneur des Anneaux

Voilà pourquoi Amazon a investi 3 milliards de dollars en 2016 et 4,5 milliards de dollars en 2017 en production ou achat de droits de diffusion de contenus audiovisuels. Car Prime Video est la porte d’entrée vers un monde bien plus vaste… et rémunérateur. Amazon a gagné en légitimité dans ce secteur en remportant des prix prestigieux : deux Golden Globes avec ses séries Transparent et Mozart in The Jungle ainsi que deux Oscars pour les films Manchester by the Sea et Le Client. Mais il avait besoin de quelque chose de plus populaire, plus aguicheur. Jusqu’ici, The Man in The High Castle constituait la vitrine de Prime Video pour le grand public. Avec une série Le Seigneur des Anneaux, Amazon passe à un tout autre niveau et son service Prime Video devrait attirer les foules.



Source link

Laisser un commentaire