Afghanistan. La communauté chiite hazara de nouveau cible des talibans

0
28



La bombe qui a explosé lundi 24 juillet au matin dans l’ouest de Kaboul a fait au moins 36 victimes, selon un bilan provisoire. En six mois, 1 662 civils ont été tués d’après l’ONU.

Nouveau bain de sang à Kaboul. Lundi 24 juillet, aux premières lueurs du jour, une attaque à la voiture piégée “a tué au moins 36 personnes et en a blessé plus de 40 autres”, selon un bilan provisoire établi par la chaîne de télévision Tolo News. “C’est un bus transportant des fonctionnaires du ministère des Mines et du Pétrole qui était visé”, ajoute-t-elle, mais l’attentat, revendiqué peu après par les talibans, poursuivait peut-être un autre objectif.

Il s’est en effet produit dans un quartier de l’ouest de la capitale afghane habité majoritairement par des chiites hazaras, une communauté régulièrement persécutée, “à proximité du domicile” d’un de ses leaders, membre du Parlement et proche du chef du gouvernement, Abdullah Abdullah.

L’explosion a eu lieu peu avant 7 heures (2 h 30 GMT), “au moment où les gens quittaient leur maison pour se rendre au travail”, souligne le quotidien Afghanistan Times, qui relève que “trois véhicules, une quinzaine de magasins et une salle des fêtes” ont été en partie détruits par la déflagration. Les deux têtes de l’exécutif, Abdullah Abdullah et le président Ashraf Ghani, ont condamné l’attentat et dénoncé “la lâcheté” de ses auteurs.

Ce nouveau massacre frappe “une ville qui se remet à peine des bombes qui ont fait des centaines de victimes il y a quelques semaines”, fait remarquer la chaîne d’information 1TV, dont l’attaque au camion piégé qui avait tué plus de 150 personnes à l’aube du 31 mai, un record absolu depuis la chute du régime taliban en 2001. Selon la mission d’assistance de l’ONU en Afghanistan, 1 662 civils ont perdu la vie et plus de 3 581 autres ont été blessés dans le pays au cours des six premiers mois de l’année 2017.



Source link

Laisser un commentaire