Affaires: "La Cour fait dans son froc"

0
17




Voyez les seulement, blêmes, hagards, à trembler comme feuilles mortes sous la bise, ces courtisans à raser les murs, errer d'un château l'autre, pensant ainsi échapper à la vindicte des robins.Notre ami Artois, ces temps derniers confit dans l'admiration béate qu'il porte à notre nouveau roi, se prend de citer Monsieur Louis-Ferdinand Destouches lorsqu'il évoque l'atmosphère de blanchisserie qui règne à la Cour:"Ils ont la chiasse au cul ! " tonne-t-il, à sécher notre champagne comme boyard émoustillé.- Serions-nous revenus aux temps de l'armée prussienne? L'on joue à présent aux quilles et la seule question qui vaille est de savoir s'il est loisible de faire des strike en retroussant les manches, ou non.Le sort de Monsieur de Ferrand, suspendu à la sourcilleuse sagacité des robins, pèse comme chape de plomb sur une Cour frappée de ce silence qui précède les séismes.L'on chuchote, jabote sous le manteau du dernier fagot. […]

Laisser un commentaire